Alla Lazaréva Сorrespondente à Paris du journal Tyzhden

L’Ukraine reprend ses exportations par la mer Noire

EN BREF
3 juin 2024, 18:58

Retrouvez l’actualité ukrainienne et internationale du 3 juin

Le corridor maritime ukrainien a exporté 50 millions de tonnes de marchandises en 9 mois, indique le Service des ports ukrainiens, cité par Ukrinform. « Depuis que le premier navire, le Joseph Shulte, a emprunté le corridor ukrainien le 16 août 2023, les ports ukrainiens de la mer Noire ont traité ce volume record de marchandises malgré les attaques constantes de l’ennemi contre nos infrastructures essentielles. Quelque 1737 navires ont pu charger des marchandises en Ukraine ! », précise le communiqué.

L’Agence américaine pour le développement international (USAID) prévoit une augmentation de 15 % des exportations de céréales en provenance d’Ukraine. Le pays récoltera 74 à 75 millions de tonnes de céréales et d’oléagineux cette année, en dépit du conflit en cours, annonce Dmytro Solomchuk, membre de la commission de la Verkhovna Rada sur la politique agraire et foncière, lors d’une réunion d’information le 3 juin. Environ 5,2 millions de tonnes de céréales et d’oléagineux ont déjà été expédiées à partir des ports ukrainiens de la mer Noire en 2024.

Lire aussi:   Olha Trofimtseva: « Les meilleurs négociants en céréales sont les forces armées ukrainiennes »  

Selon le gouvernement ukrainien, entre juillet 2023 et juin 2024, les exportations de céréales de l’Ukraine représenteront environ 9,7 % des exportations mondiales. L’essentiel part des ports de la mer Noire qui représentent environ 78 % des exportations. Mais d’autres routes commerciales sont également utilisées. En particulier, l’Ukraine continue d’exporter des céréales et des oléagineux par le Danube (environ 15 % du volume), par le rail (environ 6 % du volume) et par la route (moins de 1 % du volume).

Dans le même temps, les ministres de l’UE ont décidé d’augmenter les droits de douane sur les importations de céréales de la Russie et du Belarus à partir du 1er juillet. Selon Valdis Dombrovskis, vice-président de la Commission européenne, cette décision a été prise pour mettre fin à toute tentative de la Russie de déstabiliser le secteur agricole, limiter les revenus de l’Etat russe et lutter contre les exportations illégales de céréales ukrainiennes volées par la Russie.

Lire aussi:   Malgré la guerre, l’Ukraine exporte ses produits agricoles en grande quantité  

Le 3 juin le groupe de surveillance Krymski viter ( Le vent de Crimée) a publié la photo d’un vraquier qui est « un voleur en série de céréales ukrainiennes et qui les transporte vers la Syrie », peut-on lire dans le message. Selon le service Vesselfinder, le navire naviguerait d’Istanbul vers le port de Kavkaz. Mais il y a sept jours, il a désactivé son système AIS qui indique sa position. Selon cette source, le bateau porte le nom Fedor, il appartient au groupe AnRussTrans qui gère sa propre flotte maritime. Il est loin d’être le premier navire qui exporte ainsi des céréales ukrainiennes volées au profit de la Russie, rapporte Sprotyvinfo.

Photo: https://t.me/Crimeanwind