Alla Lazaréva Сorrespondente à Paris du journal Tyzhden

Des drones ukrainiens ont atteint une base aérienne en Crimée et deux ports russes

EN BREF
17 mai 2024, 12:51

Retrouvez l’actualité ukrainienne et internationale du 17 mai

Pour la première fois, plus d’une centaine de drones navals ont été impliqués dans une attaque complexe et combinée contre un certain nombre d’infrastructures en Crimée et en Russie, à Novorossiysk et Tuapse, rapportent plusieurs sources ukrainiennes et russes. « Il est intéressant de noter que la raffinerie de Tuapse, en Russie, qui a été touchée dans la nuit du 24 au 25 janvier, n’a pu fonctionner à nouveau qu’au début du mois de mai, après plus de trois mois de réparation de l’unité principale, et même alors, elle n’a pas atteint sa pleine capacité », note sur sa page Facebook un économiste ukrainien spécialisé dans le domaine de l’énergie, Mykhajlo Gontchar.

Dans la nuit du 17 mai, des explosions se sont produites à Novorossiysk, dans la région de Krasnodar, en Russie. Le port et le dépôt pétrolier auraient été touchés, rapporte le site ukrainien Glavred. Le matin du 17 mai, les autorités de Novorossiysk ont interdit aux habitants de quitter leur domicile après les attaques nocturnes contre la ville.

Lire aussi: Des drones ukrainiens font couler le patrouilleur russe Sergey Kotov  

Un jour plus tôt, à la suite d’une attaque nocturne sur l’aérodrome de Belbek, en Crimée, la base aérienne russe a probablement été détruite et mise hors service pour une longue période, a déclaré l’expert militaire Oleg Katkov, rédacteur en chef de Defence Express, en direct sur la chaîne TV ukrainienne Espresso. « Le satellite peut montrer les dommages subis par le système de missiles antiaériens, qui était manifestement présent. Nous parlons des dommages causés au carburant et aux lubrifiants. Par ailleurs, un entrepôt d’armes d’aviation a probablement été touché », précise l’expert. Selon lui, si cette information est confirmée, cela signifie que non seulement des ATACMS, mais aussi des missiles de croisière de type Storm Shadow/SCALP ont été utilisés. Ce sont les principales cibles de ces missiles. L’information concernant la destruction du système de défense aérienne S-400, de deux avions MiG-31 et d’un dépôt de carburant et de lubrifiant est confirmée par la chaîne de télégrammes de l’opposition russe ASTRA.

« Un incendie s’est déclaré dans une raffinerie de pétrole de la ville de Tuapse ce soir à la suite de l’attaque par des drones de combat », selon les sources russes. Deux drones ont été pris pour cible dans la raffinerie. Des explosions ont également été entendues dans la région de Belgorod.

Lire aussi:   Maria Berlinska : « Dans tous les cas, nous travaillerons. La question est de savoir si ce sera pour notre défense, ou dans les camps de concentration russes »  

Les attaques réussies de drones ukrainiens contre des installations militaires et industrielles russes prouvent que le ciel russe n’est pas vraiment bien protégé et que les défenses aériennes ne sont pas parfaites. L’armée ukrainienne applique cette tactique de confrontation avec l’agresseur car c’est la production de pétrole et les ports qui permettent à la Russie de remplir son budget, de fabriquer des armes et de poursuivre la guerre contre l’Ukraine.